La pomme d’Apple écrasée entre Google et Samsung en 2014 ?

En fait. Le 7 janvier, le cabinet d’études Gartner a estimé que les ventes mondiales de smartphones, ordinateurs et tablettes fonctionnant sous le système d’exploitation de Google franchiront le milliard d’unités cette année. Ayant adopté Android, Samsung est le premier à tailler des croupières à Apple.

Tim Cook, CEO d'Apple

Tim Cook, CEO d’Apple depuis août 2011

En clair. La pomme va-t-elle se faire écraser en 2014 ?
C’est ce que l’on peut craindre, tant la firme de feu Steve Jobs semble victime d’une double peine : non seulement elle perd des parts de marché sur les ordinateurs et terminaux mobiles au profit des smartphones, ordinateurs et tablettes fonctionnant sous Android, mais en plus Samsung profite – comme d’autres fabricants qui l’ont adopté tels que HTC, Sony ou Motorola (1) – de cet engouement pour le système d’exploitation ouvert (open source) du géant du Net, Google.

Plus de 1 milliard de terminaux sous Android seront vendus cette année
Selon Gartner, les ventes d’Android devraient franchir allègrement sur cette année la barre du milliard pour atteindre 1,1 milliard de smartphones, tablettes et ordinateurs sous Android – soit une hausse de 26 % sur un an.
Apple sera loin derrière avec 344,2 millions d’appareils vendus sous sa seule marque (iPhone, iPad, Mac) – aucune licence n’étant accordée à d’autres fabricants, faut-il le rappeler. Et encore, Apple n’arrivera qu’en troisième position puisque Microsoft s’arrogera la seconde place avec 359,8 millions de terminaux sous Windows. Il ne fait aucun doute qu’il y a une équation du volume versus la valeur, avec les utilisateurs d’Android qui achètent aussi des terminaux moins chers comparés aux utilisateurs d’Apple », souligne Annette Zimmerman, analyste chez Gartner.
Résultat : Android détient le plus grand parc mondial d’appareils en service, avec 1,9 milliard d’unités utilisés en 2014, contre seulement 682 millions de terminaux estampillés Apple. L’engouement pour les smartphones et tablettes à des tarifs d’entrée ou de milieu de gamme, aux performances technologiques toujours plus grandes d’une année sur l’autre (loi de Moore) semble disqualifier la marque à la pomme traditionnellement plus chère et plus haut de gamme.
Comme les consommateurs – aussi bien dans les pays développés mais en crise que dans les pays émergents mais peu dépensiers – ne sont pas près de changer, c’est à se demander si Apple n’est pas en train de manger son pain blanc… Cette prime donnée à des appareils moins chers a encore été démontrée par GfK (lire ci-dessous) et la Consumer Electronics Association (CEA), organisatrice du CES à Las Vegas. En outre, Google va en plus accroître la pression sur Apple avec sa filiale Motorola qui va passer
à l’offensive des smartphones low-cost pour séduire le plus grand nombre. @

Une réflexion au sujet de « La pomme d’Apple écrasée entre Google et Samsung en 2014 ? »

  1. Ping : La pomme d’Apple écrasée en...

Les commentaires sont fermés.